#Théâtre du Soleil : “Leros. Un Exil insulaire chez les Damnés”, ou l’urgence poétique face à l’inacceptable

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

La Compagnie Les Haïm – et son projet “Léros. Un Exil insulaire chez les Damnés”- est lauréate du Concours “Déclics jeunes 2018” de la Fondation de France. Et pour cause… le projet est fort, sensible (mais pas larmoyant!) et particulièrement actuel. Cette aventure théâtrale est une tentative de témoignage poétique et politique née de la rencontre avec les réfugiés yezidis irakiens. Dirigée par une jeune metteuse en scène, Miléna Kartowski-Aïach, la Cie participe le 20 septembre au festival international “Récits et mises en jeu des histoires vécues” où elle y présentera, une étape de sa création au Théâtre du Soleil. Cela fait suite à deux temps forts, l’un au Théâtre Gérard Philipe l’hiver dernier, l’autre à Avignon cet été. 

 

“C’est l’histoire de LEROS, l’île grecque des damnés, où des générations d’Hommes ont été enfermés, et ont puissamment rêvé leur liberté face à la mer. C’est l’histoire de notre temps où des milliers d’êtres menacés s’abîment en Méditerranée sans que nos vies en soient ébranlées. C’est l’histoire de quelques familles yezidis irakiennes, rescapées du génocide perpétré par Daech, enfermées sur l’île et qui filent des bracelets sacrés rouges et blancs tout en s’accrochant à l’espoir d’une odyssée future. Ils ont dû fuir leurs villages en Irak, ils sont rescapés d’un génocide et ils risquent leur vie pour atteindre les côtes grecques. D’un passeur à l’autre, ils échouent sur l’île de LEROS, où le hotspot côtoie l’ancien hôpital psychiatrique. Enfermés sur l’île des damnés, à quelques mètres des vieux patients muets, ils espèrent encore que la route reprendra demain. Mais ils n’ont que l’attente pour écho. Devant le palais fasciste italien abandonné, afin d’échapper aux regards de l’armée grecque, les enfants yezidis chantent Bella Ciao, la liberté, sans savoir qu’ils s’inscrivent dans une longue histoire de résistance insulaire. Alors que l’extrême droite s’en prend physiquement aux réfugiés, les plus jeunes apprennent l’anglais dans le camp pendant que les grands frères imaginent leur échappée. Est-il possible de raconter ? Est-il encore temps de traverser cette histoire au théâtre ? Sommes-nous légitimes ?”

 

Dans cet oratorio multilingue et polyphonique, entre les témoignages des acteurs qui se sont rendus sur place, se mêlent voix politique et poétique, retraçant avec douleur, humour aussi, le fil tendu de ces vies en suspens, les oubliés de cet ïle que La Compagnie Les Haïm se charge de ne pas oublier, bien au contraire de chanter leur langue et leur peuple.  L’île de Leros constitue un microcosme tragique et dense, de ce qu’est la tragédie des réfugiés en Méditerranée et en Europe. Mais son écho, porté en grande partie par des petits enfants de la Shoah, bouscule nos certitudes et nos frontières intimes. L’histoire se répète, encore et toujours, douloureusement.

 

Cette création en devenir est à suivre. Elle s’inscrit dans un théâtre anthropologique qui se base tant sur l’enquête ethnographique que sur la parole des témoins. C’est un théâtre des minorités, des oubliés, des sacrifiés. Un projet qui veut donner la parole à ceux qui en sont privés et témoigner d’une réalité qui touche toute l’Europe et la fait durablement vaciller. Un théâtre laboratoire de l’urgence qui se propose de rendre sensible, de donner à voir et peut-être de susciter une résistance citoyenne face à l’inacceptable. Une nécessité à voir et à faire voir à nos jeunes générations afin qu’ils puissent sentir et prendre conscience de certaines urgences de notre monde.

 

 

 

Leros. Un exil insulaire

Jeudi 20 septembre 2018, 20h. 

Réservations par mail : arta@artacartoucherie.com ou au 01 43 98 61

De et par : Miléna Kartowski-Aïach. 

Avec : Çiya Alhamad, Juliette Kempf, Charlène Lecoq, Yaël Tama.

Scénographie : Carolina E.Santo.

Vidéo : Célidja Pornon. 

Compagnie Les Haïm

La page Facebook
compagnieleshaim@gmail.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page