#Avignon OFF et au-delà- L’étonnante modernité de “La Guerre des Salamandres” par les Tréteaux de France

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

Entre science-fiction, combats politiques et machinerie théâtrale, la troupe des Tréteaux de France, guidée par Robin Renucci, traverse l’incroyable roman tchèque de l’inventeur du substantif “robot”… A voir dès le cycle 3 et en famille.

 

Le portrait chinois

Si c’était un accessoire ?

Le rouage qui fait LA bascule.

Si c’était une couleur ?

Le vert de l’espoir, le vert du théâtre et ses histoires, le vert des êtres extra…terrestres.

Si c’était un animal  ?

Être ou n’être pas Salamandre… telle est la question ?

 

L’œil

Sous le chapiteau de Villeneuve-en-Scène au cœur du Festival d’Avignon 2018, Robin Renucci met au défi la troupe des Tréteaux de France d’emporter tous les publics dans les réflexions de l’auteur Karel Čapek.

Cette pièce d’une étonnante modernité est adaptée d’une oeuvre parue en 1935. Si l’auteur, Karel Čapek, est connu pour avoir inventé le terme “robot”, son roman fleuve, est à découvrir absolument ! Il nous plonge dans une véritable oeuvre d’anticipation dans ce que le genre offre de meilleur : inventions techniques, réflexions sociétales et politiques ainsi que des aventures à l’état pur !

Grâce à la force chorale de la troupe, à la machinerie théâtrale déployée et à la puissance du texte, on navigue entre les Deux mille lieux sous les mers de Jules Verne, Les géants de la montagne de Luigi Pirandello, La planète des singes de Pierre Boulle et même Germinal de Zola, dans sa version parue en feuilleton, pour son naturalisme et sa vision de la société industrielle.

La guerre des Salamandres interroge en filigrane le capitalisme, la montée des totalitarismes et des colonialismes, le pouvoir et les devoirs des médias et des journalistes, sous une forme légère, presque enjouée et grand public.

Certains pourront être emportés par la forme, une fois le spectacle bien rodé, et d’autres pousseront sûrement la porte des prédictions, des interrogations, des révoltes, qu’il porte.

En nous donnant envie de suivre les aventures des êtres humains et des salamandres au fil du temps, la troupe des Tréteaux de France entraîne le public dans une heure quarante de spectacle, un brin trop didactique tout de même parfois, avec un jeu dont les partis pris prêtent par moments à discussion et tirent le spectacle vers le jeune public plutôt que le “tout public”.

Le texte n’en reste pas moins intelligent et l’ensemble appréciable.

 

©D.R. Tréteaux de france, juin 2018

L’œil pédagogique

Ce spectacle, particulièrement interdisciplinaire, tant dans sa machinerie que dans les sujets soulevés, pourra séduire les enseignants de sciences économie et sociale, ceux d’histoire et d’E.M.C., ceux de S.V.T., et bien entendu ceux de français.

 

 

 

 

 

 

LA GUERRE DES SALAMANDRES

D’APRÈS KAREL ČAPEK

Création juillet 2018 au Festival Villeneuve-en-Scène.

Avec Judith d’Aleazzo, Solenn Goix*, Julien Leonelli*, Sylvain Méallet*, Henri Payet, Julien Renon, Chani Sabaty*.

* comédiens permanents des Tréteaux de France

Mise en scène Robin Renucci.
Assistante à la mise en scène Karine Assathiany.   

Adaptation Evelyne Loew à partir de la traduction de Claudia Ancelot (1925-1997) parue aux éditions La Baconnière.

Scénographie Samuel Poncet.
Objets / Accessoires animés Gilbert Epron.
Lumières Julie-Lola Lanteri-Cravet.
Images Philippe Montémont et Samuel Poncet.
Costumes et perruques Jean-Bernard Scotto assisté de Cécilia Delestre et Judith Scotto.
Bruitage Judith Guittier.
Coach vocal et linguistique Irène Kudela.
Direction technique Eric Proust et Emile Martin.
Régie générale et régie lumière Thierry Alexandre en alternance Floriane Malinski.
Régie son et vidéo Philippe Montémont en alternance Manu Favre.
Régie Plateau Brahim Achhal et Larbi Guemar.
Régie costumes Barbara Hooijmeijer.
Atelier costumes et perruques Esther Pillot, Julien Sivereano, Juliette Hui et Maurine Baldassari.

Production Tréteaux de France, Centre dramatique national.

 

 

Dates à venir

Samedi 6 octobre / Thuir (66)

Jeudi 11 et vendredi 12 octobre / L’hexagone Meylan (38)

Du mercredi 17 au dimanche 28 octobre / La maison des métallos Paris (75)

Dimanche 13 janvier / La tuilerie Bédarieux (34)

Jeudi 17 janvier / Castelnaudary (11)

Samedi 19 janvier / Espace culturel des Corbières Lezignan-Corbières (11)

Mardi 29 janvier / TAP  Poitiers (86)

Vendredi 1er février / l’Arc – scène nationale Le Creusot (71)

Vendredi 8 février/ Salle des fêtes de Gisors (27)

Mardi 19 février/ Théâtre des sources Fontenay-aux-roses (92)

Cette saison, le chapiteau des Tréteaux de France sera hébergé par le Théâtre des Sources. Pour la plupart des autres dates, la troupe jouera en salle. 

Jeudi 21 mars/ ATAO- théâtre d’Orléans (45)

Vendredi 29 mars/ Carré sam Boulogne-sur mer (62)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page