#Saison 2018-2019 : le Théâtre de Châtillon et le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses mutualisent leur saison culturelle

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

Une programmation bien riche s’annonce au Théâtre de Châtillon pour cette nouvelle saison 2018-2019. Le nombre de spectacles double avec l’arrivée dans la boucle du Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses qui, en travaux cette année, s’associe à Châtillon. La saison est assez vertigineuse et les spectacles alléchants. Voici notre petite sélection, très interdisciplinaire et “so” artistique !

 

Auto Studio

Parmi nos coups de cœur, la compagnie L’Œil du Baobab propose Auto Studio, un studio de tournage mobile et interactif qui offre la possibilité de faire son propre film. Vous pourrez ainsi découvrir la magie du cinéma tout en apprenant à décrypter l’image et à faire la part du réel et de la fiction.

Les enseignants de français, d’E.M.C., d’arts plastiques et les professeurs documentalistes trouveront certainement là un haut intérêt pédagogique et artistique à partager avec leurs élèves cette création. D’autant que l’entrée est gratuite !!!

A partir du cycle 4 et au-delà. 

Le samedi 6 octobre de 16h à 19h.

Entrée libre sur réservation obligatoire -durée 30 min. 

 Châtillon hors-les-murs / à l’espace Maison Blanche.

Renseignements ici

 

L’enfance à l’oeuvre

Venez également applaudir le 21 et 22 septembre L’enfance à l’œuvre de la compagnie de théâtre Les Tréteaux de France qui vous proposeront un voyage littéraire et musical avec sur scène Robin Renucci et au piano Nicolas Stavy. De Paul Valéry à Romain Gary, en passant par Marcel Proust et Arthur Rimbaud, les mots à l’oeuvre résonnent fort dans ce décor volontairement épuré. Un écrin propice à la rêverie de nos jeunes.

Disciplines privilégiées : Français, arts plastiques, éducation musicale. 

Cycle 3 et au-delà. 

Vendredi 21 et samedi 22 septembre à 20h30. 

Renseignements ici.

 

 

Dad is dead / Embrase moi

Dad is dead/Embrase-moi

Magnifique spectacle-performance sur le thème du rapport aux mots et au corps, de l’homosexualité et des vécus amoureux. Nous aimerions que tous les jeunes voient ce spectacle, mais dans le cadre d’une salle de classe, nous pensons qu’il ne peut être vu que par des élèves de terminale. Ce spectacle est donc plus à voir en famille. Néanmoins, dans cette discussion à bâton rompu et qui balaie tous les préjugés de notre siècle, ponctuée par une performance circassienne de haute volée, le spectateur vit une expérience émotionnelle bien forte qui ne pourra laisser indifférente notre jeunesse.

Ce spectacle fait totalement écho aux nouvelles directives de l’Education nationale sur l’Education sexuelle des jeunes. Alors osons ! Parce qu’en plus, c’est beau et très drôle !

vendredi 19 octobre. 

Renseignements ici. 

 

 

 

Hamlet

Hamlet

Une des stars du Théâtre de Châtillon, la compagnie Les Dramaticules, revient cette saison avec leur dernière création.

Entre Shakespeare et écriture collective, entre répertoire et création, ces retrouvailles avec les Dramaticules se font l’écho de ces interrogations avec, en toile de fond, un beau désordre bien calculé lors d’une fête macabre menée tambour battant. Dispositif vidéo multicam ostensible, costumes anachroniques et délibérément théâtraux, armures, revolvers, faux sang, machines à fumée…
Tout l’arsenal du faux pour faire plus vrai !
Et dire combien, plus que jamais, Shakespeare reste moderne !…

Du 22 novembre au 2 décembre. 

Renseignements ici

 

 

 

 

Pourquoi les Riches

Pourquoi les riches ? 

« Pourquoi les riches »… est un spectacle pour la jeunesse librement et adapté de l’ouvrage Pourquoi les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? du couple de sociologues Pinçon-Charlot.

Cette version adaptée pour tout public (dès 10 ans) questionne notre société de consommation face aux géants économiques et agronomiques qui dirigent une bonne partie de notre monde. Le spectacle permet à chacun, adolescents et adultes de prendre position sur le monde dans lequel il a envie de vivre.

Les enseignants de d’E.M.C et de S.E.S. pourront facilement s’en emparer. 

Le mardi 4 décembre. 

Renseignements ici

 

 

 

 

 

L’Ecole des femmes 

De la compagnie Les Géotrupes, ce théâtre exigeant et coloré, prône un art accessible au plus grand nombre. Son directeur, Christian Esnay revient avec un nouveau défi, celui de présenter L’école des femmes de Molière. Une comédie intemporelle à (re)découvrir à l’heure de la libération de la parole des femmes dans nos sociétés.

Français, E.M.C., Arts plastiques. 

Du 30 janvier au 2 février. 

Renseignements ici

 

 

 

 

La Convivialité

De la compagnie chantal & bernadette. Anciens professeurs de français, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt abordent avec beaucoup d’humour les absurdités nombreuses de l’orthographe française, apportant un regard critique, rafraîchissant et décomplexant sur ce dogme qu’on nous inculque depuis notre plus tendre enfance.

Un spectacle qui figurera superbement dans notre rubrique “La langue sur un plateau” et que nous recommandons plus particulièrement aux enseignants de français évidemment. 

Le vendredi 1er février . 

Renseignements ici

 

 

 

Le dernier Ogre

De la compagnie Le cri de l’armoire qui revient après leur conte musical que nous avions tant aimé : Ulysse nuit gravement à la santé. 

Des entrailles du dernier ogre, s’élève une puissante mélopée musico-slamée qui nous révèle un monstre meurtri. En parallèle, un homme. Un discours, un raisonnement qui, poussé à l’extrême, fait naître une gêne qui enfle. Une question de transmission, ce que nous imposons à nos enfants, quand, de toute bonne foi, nous voulons leur bien et uniquement leur bien.

Dans cette réécriture du conte du Petit Poucet, Marien Tillet décale notre regard. Et si le bourreau était en fait la victime ? Le monstre, le supplicie ? Et vous, de qui êtes-vous l’ogre ?

Les disciplines de français et d’arts plastiques sont concernées.

Dès le cycle 3. 

Le vendredi 15 février. 

Renseignements ici

 

 

 

La Guerre des Salamandres

De la compagnie Les Tréteaux de France et dans une mise en scène de Robin Renucci, cette Guerre des Salamandres est une folle épopée de Karel Čapek, auteur tchèque, publiée en 1936. À la lisière de Jules Verne et de l’anticipation à la Orwell, le spectacle, aux questionnements résolument contemporains, nous emmène à la rencontre d’étranges créatures aux qualités presque humaines, les salamandres, exploitées par l’homme dans une économie mondialisée. Karel Čapek nous adresse avant l’heure un message écologique, une charge féroce contre la folie humaine d’un progrès sans limites où l’homme est prêt à sacrifier sa planète pour son profit et sa mégalomanie.

Disciplines concernées : français, histoire-géographie, S.E.S., E.M.C. et S.V.T.

Dès le cycle 3. 

Spectacle sous chapiteau à Fontenay-aux-Roses

Le mardi 19 février. 

Renseignements ici

 

 

Le Maître et Marguerite

De la compagnie Les sans cou. Cette adaptation du « Maître et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov, par Igor Mendjisky prend des allures de grande veillée en images et en musique, et nous invite à une traversée de ce magistral manifeste pour la liberté de penser. Le Diable est en visite dans le monde. Et autour de Woland – c’est son nom – s’entretissent trois récits : la sinistre sarabande du Moscou des années trente ; l’amour du Maître pour Marguerite et l’histoire de Ponce Pilate…

Les disciplines de français, latin, histoire-géographie et E.M.C. sont concernées. 

Spectacle recommandable à partir de la 3e. 

Le vendredi 22 mars. 

Renseignements ici

 

 

 

1336 [parole de Fralibs]

De la compagnie La Comédie de Saint Etienne, ce théâtre mis en scène sous la forme d’un théâtre de narration, raconte les 1336 jours de lutte entre le groupe Unilever et les ouvriers de l’usine Fralib, fabriquant les thés Lipton et Éléphant. Dans un équilibre subtil entre récit et incarnation, Philippe Du- rand restitue l’injustice et la lutte qui ont érigé au rang de héros les travailleurs désormais unis dans la coopérative Scop-ti. Vous trouverez ici notre chronique et nos recommandations pédagogiques. 

Le samedi 11 mai à 18h. 

Renseignements ici

 

 

Une saison extrêmement riche et intéressante à suivre à plus d’un titre donc !

 

Théâtre de Châtillon
3 rue sadi carnot à Châtillon
01 55 48 06 90
billetterie@theatreachatillon.com theatreachatillon.com

Théâtre des Sources
75 rue Boucicaut à Fontenay-aux-Roses
01 71 10 73 70
billetterie@theatredessources.fr theatredessources.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page