# Rentrée 2018 avec La Reine Blanche ! (Classes de lycées) Galilée Le Mécano ou la vie tumultueuse d’un des plus qrands astrophysiciens

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

Au-delà de la légende, et du fameux aparté, probablement apocryphe, « Et pourtant, elle tourne ! », qui sait aujourd’hui ce que Galilée a véritablement apporté ? S’il est un texte qui montre en quoi Galilée a bouleversé l’histoire de la pensée, c’est bien « Galilée, Le Mécano » ! C’est à partir du 14 septembre, au Théâtre La Reine blanche. 

 

Le Théâtre La Reine Blanche, scène des arts et des sciences, vous invite à découvrir sa nouvelle création : Galilée, Le Mécano. Cette pièce de Francesco Niccolini, Marco Paolini et Michela Siqnori, traduite par Daniela Almansi, est jouée pour la première fois en France ! Mise en scène par Gloria Paris avec Jean Alibert, ce spectacle propose, dans la forme bien particulière du théâtre—récit, de nous raconter une vérité historique et scientifique par le prisme de I’anecdote.

II y a plus de trente ans à Venise, Jean Alibert partage les mêmes tréteaux que Marco Paolini, un des noms les plus connus en Italie de ce qu’on appelle le théâtre-récit. C’est de cette rencontre qu’il y a pu avoir transmission de son texte : « Jean, j’espère que tu trouveras la patience nécessaire pour faire lien ce travail. Le talent ne te manque pas, le reste il faudra le construire. Je t’embrasse. Marco ». Jean Alibert relève avec plaisir ce défi de porter ce récit à l’assemblée des spectateurs, et les tenir en haleine.

Si la révolution de notre vision de l’univers s’était déjà produite, quelque soixante-dix ans auparavant, avec l’héliocentrisme découvert par Copernic, celle apportée par Galilée tient dans le perfectionnement et l’exploitation de la lunette astronomique. La physique devient alors science expérimentale, et se sépare en cela de la philosophie a laquelle elle était intimement liée depuis I’antiquité. La confrontation de la théorie d une réalité mesurable devient alors centrale. L’objectif n’est plus de répondre à la question « pourquoi ? », qui continue d’être celle de la métaphysique, mais a la question « comment ? ». La physique moderne et sa vision mécaniste du monde sont nées.

Quant à I’abjuration, elle n’a plus guère d’importance : avec la lunette, les générations futures détiennent à jamais la vérité sur le monde…

 

L’œil pédagogique

Dossier pédagogique à venir en sciences physiques, mathématiques, E.M.C. et français pour les classes de lycée.

 

Galilée Le Mécano

Du 14 septembre au 28 octobre 2018.

Théâtre Reine Blanche, Paris 18e. 

2 bis passage Ruelle. 

Du jeudi au samedi à 20h45.

Jeudi 18 octobre à 14h30.

Dates de relâche : jeudi 18 octobre à 20h45.

Dimanche à 15h.

De : Marco Paolini, Francesco Niccolini, Michela Siqnori.

Mise en scène : Gloria Paris.

Avec : Jean Alibert.

Création son : Anouk Audart.

(Avec la participation artistique de l’Ensatt)

Création lumière et scénographie : Laurent Berqer.

Une création + production La Reine Blanche

Partenaires :

Pour La Science

Ministére de I’Enseiqnement Supérieur.

Féte de la Science.

Philosophie maqazine.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page