# Rentrée (3e-lycée) ! – “F(l)ammes”- Dix étincelles conjuguent avec fougue les verbes « être (une femme) » et « venir de » … Explosif, revigorant et nécessaire !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

Ahmed Madani est connu pour sa prise de parole engagée et forte. “F(l)ammes”s’inscrit dans l’exacte continuité de “Illumination(s)” (2013), “Fille du paradis”(2015), et de de son “cycle de la femme dans les quartiers populaires”. Ce spectacle-manifeste poétique et politique, présenté au Festival d’Avignon (2017), offre au public la parole généreuse et vibrante de dix françaises épatantes. Que ce soit en EMC, français, SVT ou musique, à voir avec ses élèves absolument !

 

Au départ, c’est un grand dépouillement, un sol et le mur du fond d’un blanc immaculé : le néant ou une page blanche, comme si l‘on nous murmurait malicieusement que tout peut arriver… Et en effet,  la performance-spectacle d’Ahmed Madani commence avec un bouillonnement noir et blanc projeté sur grand écran tandis que des voix féminines témoignent des lieux aimés. Une dizaine de chaises sont installées en ligne, au fond, face à nous. Vides et en attente… Des femmes, dont le physique indique qu’elles sont, comme on dit, issues de l‘immigration, se succèdent au micro. Certaines s’approchent de nous en images, sur l’écran, au milieu d’une forêt à la végétation folle et sauvage, et finalement sont là, en direct parmi nous, leur éloignement fantasmé soudain annulé par leur aura et leur charisme. Chacune dit son histoire, livre des anecdotes sur ses parents, son parcours…

La parole se retrouve ainsi au centre de l’acte théâtral mais les témoignages s’articulent avec plus de complexité et d’art qu’il n’y paraît d’abord.  « Entre narration et incarnation, séquences chorales et monologues, parties dansées et chantées, moments de comédies et récits épiques d’un quotidien transfiguré », les témoignages se font « poèmes de chair et de mots » et disent la force et l’optimisme qui soudain prennent vie sur le plateau, construisant une volonté d’agir et soulevant de rire ou d’émotion la poitrine des spectateurs.

Ahmed Madani souhaite inviter « chacune et chacun à voir le monde avec les yeux d’une autre pour changer son regard ». Son spectacle est un moment de vie où l’espoir d’un monde meilleur existe avec vigueur, peut-être parce qu’il regarde en face et prend à bras le corps des thèmes difficiles et douloureux, du port du voile à l’excision, tout en s’autorisant des clins d’œil amusés. Pour finir, les paradigmes « je suis » et « je viens de… » se conjuguent en musique en « nous sommes, ensemble, vivants et puissants ».

 

L’œil pédagogique

EMC, Français, Musique, SVT, mais aussi Histoire et Géographie ! Les enseignants trouveront dans ce spectacle une mine d’activités et prolongements possibles autour des thèmes de l’identité, de la femme (allant du voile au féminisme), mais aussi du corps et de l’excision.

 

 

“F(l)ammes”, du 17 au 29 octobre 2017, à la Maison des Métallos (Paris). Au Théâtre de la Tempête (Paris), du 16 novembre au 17 décembre 2017.

Les autres dates de la tournée 17-18

 

De et mis en scène par Ahmed Madani.

 

 

Avec : Anissa Aou, Ludivine Bah, Chirine Boussaha, Laurène Dulymbois, Dana Fiaque, Yasmina Ghemzi, Maurine Ilahiri, Anissa Kaki, Haby N’Diaye, Inès Zahoré.

Assistante à la mise en scène : Karima El Kharraze.
Regard extérieur : Mohamed El Khatib.
Création vidéo : Nicolas Clauss.
Création lumière et régie générale : Damien Klein.
Création sonore : Christophe Séchet.
Chorégraphie : Salia Sanou.
Costumes : Pascale Barré et Ahmed Madani.
Coaching vocal : Dominique Magloire et Roland Chammougom.
Régie son : Jérémy Gravier.
Texte édité chez : Actes Sud-Papiers.

Crédit photo : François Louis Athénas.

PRODUCTION Madani Compagnie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page