# Avignon OFF : Souria Adèle émeut la scène de l’Albatros pour la troisième année consécutive

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page

Mary Prince,  récit de femme esclave, porté sublimement et subtilement par Souria Adèle. Un coup de poing mis en scène par Alex Descas, qui vous remue, vous marque et ravive la nécessaire liberté d’expression ! Immanquable, dès le collège, à L’ALBATROS à 12H30.

 

Le Portrait chinois 

Si c’était une couleur ?

La couleur éclatante de la lutte pour l’humanité perçant les ténèbres.

Si c’était un goût ?

Le goût du sang dans la bouche.

Si c’était un végétal ?

Le cèdre millénaire qui porte témoignage majestueusement, constamment et fièrement.

 

L’œil

Ce spectacle est littéralement saisissant. Qu’on le reçoive au cœur d’un parcours avignonnais, dans une salle immense ou encore au milieu d’élèves, les propos portés par la conceptrice et comédienne Souria Adèle nous percutent avec force et finesse.

La mise en scène qui nous révèle le parcours de Mary Prince dans une quasi immobilité, dans une dense obscurité, rappelle les grandes créations de Claude Régy, et créée un écrin pour la comédienne. Cette proposition radicale, et si juste, ne laisse aucun échappatoire au spectateur, qui alors respire, ressent, vit, en même temps que la magistrale interprète !

Le verbe de l’esclave antillaise, traduit de l’Anglais, est de haute volée : Souria Adèle nous transmet toute l’histoire de Mary Prince et de ses contemporains, mais parle également au cœur des émotions de chacun, pour mieux nous faire penser notre aujourd’hui.

Des phrases de ce témoignage voyagent encore en moi un an après, les larmes et la volonté d’agir m’envahissent encore grâce à ce grand spectacle : « Sans témoignage pas d’histoire », « Que la liberté est douce »,  nous raconte entre autres l’esclave antillaise.

Un spectacle fort et important. Fort important même !

 

Pistes pédagogiques de la rédaction

Forcément au collège et au lycée le français, l’histoire, l’EMC et l’anglais se retrouveront dans ce bijoux théâtral. Mais les sciences physiques également… Afin de réinterpréter et de digérer les notions convoquées par ce spectacle, d’autres disciplines pourront être sollicitées telles la technologie et les arts plastiques… à découvrir sur la plateforme !

_______________________________________________________________________________________________________________________________________Yaël Tama.

 

Du 07 au 30 juillet 2017 à 12h30 – à l’Albatros en  Avignon.

Relâche les mardis 18 et 25 juillet.

MARY PRINCE.

D’après “THE HISTORY OF MARY PRINCE”.

Mis en scène par Alex DESCAS.

Avec Souria Adèle.

Compagnie Man Lala.

Crédit photo pour l’affiche: © Françoise Huguier.

Le spectacle est labellisé par le CNMHE (Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage) et par l’Unesco dans le cadre du projet “ La Route de l’esclave ”.

A partir de 12 ans

>> Réservations 

Téléphone : 04 85 23 23 ou 04 90 86 11 33

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on LinkedInPrint this page