# Reprise (heureuse), Déjazet, “Le Malade imaginaire” : “Pro toto remercimento”, sophos, sophi, sopho ! “Vivat, vivat, vivat, vivat, cent fois vivat” !

(Article actualisé) En 2015, quand Michel Didym met en scène ce “Malade imaginaire” au CDN* de Nancy, il bénéficie d’une belle tournée nationale et internationale… Seulement, et aussi incroyable que cela puisse paraître étant donné[…]

# Festival de Rennes, Théâtre national de Bretagne (Classes de 1ère) : “Lukhrecia Borxhia”, quand le drame de Hugo résonne férocement aux oreilles des Albanais…

Eric Vigner adapte en Albanais le drame de Victor Hugo, “Lucrèce Borgia”, qu’il fait d’abord jouer à Tirana par la troupe du Théâtre national d’Albanie. Si l’on songe à ce pays longtemps étranglé par la[…]

# Nous recommandons volontiers… ! : “L’autre est mon avenir”, un film documentaire conçu par Françoise Gomez pour inspirer les équipes pédagogiques dans une perspective de mixité et d’inclusion sociales

Réalisé par le documentariste Vincent Dumesnil (avec la participation de Daniel Mesguisch), et porté par la dynamique de l’éducation prioritaire et de la prévention du décrochage, avec le soutien de l’Union européenne, le film L’Autre[…]

# “F(l)ammes” (3e-lycée) d’Ahmed Madani, Théâtre de la Tempête – Dix étincelles conjuguent avec fougue les verbes « être (une femme) » et « venir de » … Explosif, revigorant et nécessaire !

Ahmed Madani est connu pour sa prise de parole engagée et forte. “F(l)ammes”s’inscrit dans l’exacte continuité de “Illumination(s)” (2013), “Fille du paradis”(2015), et de de son “cycle de la femme dans les quartiers populaires”. Ce[…]

# Le 13ème Art, nouvelle scène du XIIIe arrondissement de Paris, présente “The Pianist” (cycles 2 et 3) ou pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie… et être drôle ?

En ce moment et jusqu’au 12 novembre, la nouvelle scène de Paris, le 13ème Art, présente jusqu’au 12 novembre “The Pianist”. Entre mime, danse, acrobatie, farce et musique, ce spectacle déjanté et mené tambour battant[…]

# Reprise, Théâtre de la Ville, « Chotto Desh » (dès le cycle 2, sans limite d’âge) : Il était une fois Akram Khan et son double, le solo autobiographique fantastique et rêveur du garçon qui voulait devenir danseur

Pour quelques jours encore, puis en tournée, la Compagnie Akram Kahn reprend au Théâtre de la Ville “Chotto Desh”, un petit bijou chorégraphique et autobiographique qui part sur les traces d’un jeune homme en quête[…]

# Billet d’automne, chronique saisonnière N°5 : Jean Bouquin, le Théâtre Dejazet et Jean-Louis Martinelli, lieux de tous les possibles !

Préambule – La chronique saisonnière, “billet d’automne” propose l’exploration d’un lieu et/ou d’un personnage considéré comme une figure centrale dans le paysage artistique. Puisant son inspiration au cœur de l’actualité théâtrale, ces portraits donneront peut-être[…]

# Billet d’automne, chronique saisonnière N°4 : Jean Bouquin, le Théâtre Dejazet et la jeunesse, lieux de tous les possibles !

Préambule – La chronique saisonnière, “billet d’automne” propose l’exploration d’un lieu et/ou d’un personnage considéré comme une figure centrale dans le paysage artistique. Puisant son inspiration au cœur de l’actualité théâtrale, ces portraits donneront peut-être[…]

# Billet d’automne, chronique saisonnière N°3 : Jean Bouquin et le Théâtre Dejazet ou le cinéma permanent, lieux de tous les possibles !

Préambule – La chronique saisonnière, “billet d’automne” propose l’exploration d’un lieu et/ou d’un personnage considéré comme une figure centrale dans le paysage artistique. Puisant son inspiration au cœur de l’actualité théâtrale, ces portraits donneront peut-être[…]

# Reprise, Théâtre de la Ville, “Dolap” (dès le cycle 3, sans limite d’âge ni de classe) : et sur la petite scène de l’Espace Cardin, il n’y avait rien. Seulement un vieux frigidaire blanc…

Et sur la petite scène de l’Espace Cardin, il n’y avait rien. Seulement un vieux frigidaire blanc. Ce jour-là, Mustafa Kaplan et Filiz Sizanli, deux artistes turcs fort appréciés en leur contrée, aussi différents qu’improbables[…]

# Billet d’automne, chronique saisonnière N°2 : Jean Bouquin et le Théâtre Dejazet ou “Les Enfants du Paradis”, lieux de tous les possibles !

Préambule – La chronique saisonnière, “billet d’automne” propose l’exploration d’un lieu et/ou d’un personnage considéré comme une figure centrale dans le paysage artistique. Puisant son inspiration au cœur de l’actualité théâtrale, ces portraits donneront peut-être[…]

# Billet d’automne, chronique saisonnière N°1 : Jean Bouquin et le Théâtre Dejazet, lieux de tous les possibles

Préambule – La chronique saisonnière, “billet d’automne” propose l’exploration d’un lieu et/ou d’un personnage considéré comme une figure centrale dans le paysage artistique. Puisant son inspiration au cœur de l’actualité théâtrale, ces portraits donneront peut-être[…]

# Reprise au Studio des Champs Élysées (dès cycle 4), “Les Vibrants” d’Aïda Asgharzadeh ou le vibrant récit des “gueules cassées”… à la mort à la vie !

“Les Vibrants” est une pièce très émouvante sur les “gueules cassées” de la Première Guerre mondiale. Aïda Asgharzadeh (aussi auteure de “La Main de Leïla” jouée au Théâtre des Béliers) est brillante. Elle a le[…]

# Reprise, Théâtre de la Ville puis Théâtre de la Reine Blanche, “Le Voyage de Benjamin” (dès le cycle 2) : le petit théâtre de Benjamin, entre rêve éveillé et urgence de (/à) vivre

C’est terminé pour le Théâtre de la Ville, mais à réserver à la Reine Blanche (Paris 18e). Inspiré d’un roman yiddish du XIXe siècle, Le Voyage de Benjamin, de Gérard Wajcman et mis en scène[…]

# Reprise de “Mme Klein” (lycée) : les poupées russes de l’interprétation ou la tempête des émotions sur le divan… familial !

Brigitte Jaques-Wajeman révèle avec force et finesse l’histoire monstrueuse et moderne d’une innovatrice de la psychanalyse, Mme Klein, au cœur des années 30, entre psychanalyse et montée de l’antisémitisme : l’âme au scalpel de trois femmes[…]

# La langue sur un plateau, la chronique de Françoise Gomez n° 1 – “NOVECENTO” : l’homme-siècle et la métonymie

Préambule – La chronique « La langue sur un plateau » propose l’exploration synthétique, grâce au spectacle vivant, d’une notion-clé du fonctionnement de la langue. Inspiré par l’actualité artistique, chaque article fournit quelques références à sa suite[…]

“Bouvard et Pécuchet” (dès cycle 3 !) : le génie littéraire de Gustave Flaubert réinventé par le génie théâtral de Jérôme Deschamps… jubilatoire !

Bouvard et Pécuchet… A travers l’œuvre de Gustave Flaubert, Jérôme Deschamps revisite la bêtise humaine… Jubilatoire ! Ludique ! Intelligent ! Une adaptation réussie où le meilleur du rire donne à penser et à “se[…]